Sur le forum du manifeste des psychologues : Les psychologues, « ces dindons de la farce ».DE LA RÉGLEMENTATION DU TITRE DE PSYCHOTHÉRAPEUTE. LA SANTÉ MENTALE, UNE AFFAIRE D’ÉTAT

lundi 31 octobre 2011
popularité : 4%

JPEG - 595.4 ko

C’est bien un nouveau métier qui se configure dans la santé par une déqualification et une transformation du métier de psychologue tel qu’il est aujourd’hui.

Lire la suite sur le Forum du Manifeste


Commentaires

lundi 7 novembre 2011 à 12h17

Tout à fait d’accord avec vous. Comment expliquer ce manque de repères de nos collègues pour faire respecter leurs fonctions et révaloriser notre métier au niveau d’un Doctorat, absolumment nécessaire pour être à l’hauteur de la souffrance psychique de nos patients. Le médical, fut-ce t il psychiatrique, ne peut répondre à la demande spécifique des soins psychiques que SEUL une connaissance APPROFONDIE de la psyché humaine peut donner à souffrance psychique à l’origine de toute "maladie mentale" !!

lundi 7 novembre 2011 à 12h08

Entretemps la révalorisation de notre métier par un Doctorat et la définition de ses fonctions dans le cadre hospitalier restent LETTRE MORTE dans ce site comme ailleurs... COMMENT S’EXPLIQUE CECI ??!

Logo de J P Aubel
mardi 1er novembre 2011 à 08h46 - par  J P Aubel

"En mars 2010, un millier d’étudiants en masso-kinésithérapie avaient défilé à Paris pour réclamer l’attribution du grade de master pour les futurs diplômés (cf APM CANC9004)."

Pourquoi les psychologues n’arrivent pas à mobiliser plus de 100 personnes suite à un appel intersyndical et associatif ?

Chacun saura y répondre. Il est vraiment temps de s’organiser autour d’un projet politique pour les psychologues.

Au travail avec tous ceux qui le désirent, il se passe quelque chose du coté du Manifeste : http://spip.apinc.org/ j p aubel

Logo de psycho
lundi 31 octobre 2011 à 17h02 - par  psycho

Pendant que l’état dévalue le métier de psychologue , il réévalue 2 métiers qui apportent plutôt des réponses instrumentales. Certains nouveaux psycho-thérapeutes/logues y trouveront certainement leur bonheur sachant que la requalification du métier de psychologue se fait sous les augures d’une profession qui apportera des réponses instrumentales. Ce nouveau métier a des chances que l’état le revalorise.....
jpa

Logo de psycho
lundi 31 octobre 2011 à 16h54 - par  psycho

Bonjour,
Je profite de ce message pour vous remercier de l’existence de votre site.
Je me permets de vous adresser cette nouvelle, pour information.
Je trouve bien triste que notre profession, à force, en soit à être tirée vers le bas. Toujours pas de doctorat à l’horizon en ce qui concerne la profession de psychologue, si tant est qu’elle survive…
Cordialement, Stéphane LAPLACE
APM International - Réforme LMD : les masseurs-kinésithérapeutes et les orthophonistes obtiennent la reconnaissance du grade de master
Vendredi 28 octobre 2011 - 17:54
Réforme LMD : les masseurs-kinésithérapeutes et les orthophonistes obtiennent la reconnaissance du grade de master PARIS, 28 octobre 2011

(APM) - Les professions de masseur-kinésithérapeute et d’orthophoniste pourront accéder au grade de master à l’issue de leur formation initiale,
dans le cadre de la réforme du LMD (licence-master-doctorat), ont annoncé vendredi dans un communiqué commun le ministère de la santé et le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Les ministères annoncent la rénovation de la formation initiale des deux professions, qui permettra leur reconnaissance en master 1 (M1), tandis qu’une réflexion est lancée sur le champ des "pratiques avancées" pour déterminer le contenu d’une année de formation universitaire complémentaire permettant de valider un master 2 (M2).
Pour le M1 des masseurs-kinésithérapeutes, les ministères prévoient la généralisation de la première année de préparation et de sélection à l’université, déjà prévue par certains instituts de formation en masso-kinésithérapie (IFMK).
Dans plusieurs courriers adressés à des responsables syndicaux et ordinaux, transmis à l’APM, Xavier Bertrand et Laurent Wauquiez expliquent
vouloir mettre un terme à l’hétérogénéité actuelle des modes de sélection en IFMK, conduisant à une situation "ni lisible, ni équitable".
Ils souhaitent que les "tous les candidats bénéficient d’une année universitaire, Paces [première année commune aux études de santé] et autres filières et passerelles (Staps, SVT, préparation aux grandes écoles), préalable à la formation en institut".Ce dispositif sera progressivement mis en oeuvre d’ici 2017 pour laisser notamment aux IFMK fonctionnant par concours le temps de s’adapter.

La rénovation de la formation universitaire des orthophonistes, qui permettra la reconnaissance du M1, passera par l’harmonisation des modalités de formation théorique et pratique dans l’ensemble des écoles universitaires préparant au certificat de capacité en orthophonie, précisent les ministères.
LES NOUVEAUX PROGRAMMES DES SEPTEMBRE 2012
Les ministères visent un lancement des nouveaux programmes de formation "réingéniés" pour la rentrée de septembre 2012.
Par ailleurs, les ministres ont saisi la profession, en association avec l’Observatoire national de la démographie des professions de santé (ONDPS)
d’une réflexion sur les conclusions du rapport du député Laurent Hénart (UMP, Meurthe-et-Moselle) sur les métiers en santé de niveau intermédiaire.
Dans ce rapport, remis en février, Laurent Hénart suggérait de créer la profession de "paramédical praticien", intervenant en seconde intention en
relais du médecin, et dont les missions correspondraient aux "pratiques avancées", transposées à partir d’expériences conduites à l’étranger
(infirmières praticiennes aux Etats-Unis, consultations infirmières de première ligne au Royaume-Uni, etc.) (cf APM VGOB2002).
DEUX NOUVEAUX METIERS AUX "PRATIQUES AVANCEES"
"Ces travaux permettront de déterminer le contenu d’une année de formation universitaire complémentaire de niveau Master 2, destinée à répondre aux
besoins de rééducation spécifiques de certains patients, permettant ainsi de jeter les bases de deux nouvelles professions : kinésithérapeute-praticien et orthophoniste-praticien", expliquent les ministères.
Pour les orthophonistes, les ministères évoquent des "axes" en ORL et en neurologie, avec l’intervention des professionnels pour les personnes
atteintes de la maladie d’Alzheimer, des victimes d’accidents vasculaires cérébraux (AVC), de la maladie de Parkinson, dans le cadre de la rééducation des aphasies, des surdités de l’enfant et des troubles de la déglutition.
Les ministères demandent aux professionnels de conduire leur réflexion en l’adossant aux protocoles de coopérations interprofessionnelles institués
par la loi hôpital, patients, santé et territoires (HPST), afin d’évaluer la pertinence des nouveaux modes d’exercice ainsi définis.
Les organisations d’orthophonistes ont multiplié les actions depuis la fin de l’été pour obtenir une réponse des ministères sur l’intégration de leur
formation au LMD (cf APM VGOJA003).
En mars 2010, un millier d’étudiants en masso-kinésithérapie avaient défilé à Paris pour réclamer l’attribution du grade de master pour les futurs diplômés (cf APM CANC9004).

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

22 janvier 2013 - Le décret du titre de psychothérapeute pour les nuls : une loi d’exception !

Sur le Forum du Manifeste des Psychologues Hospitaliers
un avis argumenté de P (...)

14 décembre 2012 - Pétition initiée par le Collectif des 39

PETITION : Le changement est indispensable en psychiatrie pour une éthique de l’hospitalité (...)

27 janvier 2012 - A diffuser sans modération.

L’intercollège des psychologues d’IDF s’expriment.
Sur le forum du manifeste des psychologues (...)

24 novembre 2011 - Agnès : peut-on se fier aux expertises psychiatriques ?

Par Alexandra Guillet , le 23 novembre 2011 à 19h00 , mis à jour

18 septembre 2011 - Suite du décret sur le titre de psychothérapeute par le SNP

Sur le site du SNP