Sur le Forum du manifeste des psychologues : L’enjeu des négociations de l’année 2011 : des points de vue totalement divergents entre Sud et la CGT

jeudi 2 février 2012
popularité : 4%

Et entre la majorité des psychologues et certains de leurs représentants en pointe des négociations.

Tout cela confirme bien l’état délétère de certains représentants de psychologues comme nos analyses de 2011 sur ces questions l’ont démontré. Le texte de Sud après les avertissements de l’Unsa fin 2011 synthétise parfaitement les enjeux et les erreurs grossières de la CGT et du SNP. Ils ne nous représentent plus depuis un certain temps et ce n’est pas faute de les avoir informés.

Les textes publiés de 2 membres de l’intercollége d’Ile de France  viennent éclairer la situation d’une majorité de psychologues.

Il est urgent de penser à l’avenir proche avec une nouvelle majorité et de construire un nouveau projet politique pour la psychologie clinique et ceux qui l’exercent.

C’est la nouvelle profession de santé, psychothérapeute, que le gouvernement veut mettre en place dans la système HPST , qui a engendré les négociations de 2011 avec la DGOS. Cette négociation était un écran de fumée pour démanteler le métier de psychologue et promouvoir son avatar « psycho-thérapeute/logue.

Ils ont quasi réussi. Nous appelons la CGT à une prise de distance sur les enjeux de cette négociation , les élections sont proches.

Nous rappelons nos revendications :

Appel du collectif des psychologues hospitaliers au Boycott du titre de psychothérapeute.

Le collectif des psychologues hospitaliers dit

  • non à la loi créant le titre de psychothérapeute et ses décrets délétères (dans la loi HPST)
  • non à la création d’une nouvelle profession car elle disqualifie l’exercice des psychologues qui pratiquent déjà les psychothérapies depuis des décennies ;
  • cette loi déqualifie le niveau de formation exigé par la profession pour exercer les psychothérapies et elle dévalue la clinique des soins psychiques dispensés aux patients et jeunes patients.

Nous appelons à une mobilisation des psychologues et tous les acteurs attachés aux soins psychiques autour de l’enjeu disciplinaire :
sauver la psychologie clinique et la psychopathologie ainsi que le haut niveau de formation de ceux qui l’exercent .

 

JPA

 

Psychologues_2012-01-23_

newsletter psychos N13def 1-02 10H


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

7 juillet - 400 millions $ par an pour la psychothérapie

400 millions $ par an pour la psychothérapie
samedi 27 juin 2015
par psycho
popularité : 3% (...)

22 janvier 2013 - Le décret du titre de psychothérapeute pour les nuls : une loi d’exception !

Sur le Forum du Manifeste des Psychologues Hospitaliers
un avis argumenté de P (...)

14 décembre 2012 - Pétition initiée par le Collectif des 39

PETITION : Le changement est indispensable en psychiatrie pour une éthique de l’hospitalité (...)

27 janvier 2012 - A diffuser sans modération.

L’intercollège des psychologues d’IDF s’expriment.
Sur le forum du manifeste des psychologues (...)

24 novembre 2011 - Agnès : peut-on se fier aux expertises psychiatriques ?

Par Alexandra Guillet , le 23 novembre 2011 à 19h00 , mis à jour