Revalorisation du traitement des psychologues !

jeudi 23 mars 2017
par  psycho
popularité : 8%

Pétition Revalorisation des psychologues

Au premier janvier 2017, les grilles de salaire (PPCR) sont publiées, elles ne constituent pas le rattrapage nécessaire du fait du décrochage salarial accumulé depuis 1991, et ne correspondent pas à notre niveau de formation et de responsabilité.

De plus, elles ne s’appliquent pas aux contractuels qui représentent 60% des psychologues de la FPH et FPT.
Pour information, au 1er février, le SMIC mensuel brut est de 1480,27EUR, à la même date, le salaire brut psychologue est de 1794,83EUR, soit 314EUR de différence pour 5 années d’études universitaires minimum.

Nous allons porter prochainement cette pétition au ministère de la Fonction publique, nous avons dépassé les 7000 signataires, soit plus de 50% de l’effectif des psychologues de la FPH et de la FPT.

Communiqué de presse du 23 mars 2017



Commentaires

Logo de Brice
dimanche 16 avril 2017 à 07h58 - par  Brice

Le décret pour l’application de la PPCR aux psychologues n’est pas paru. Le décret statutaire de 91 n’est donc pas modifié, il prévoit un avancement différencié (moyen, maximum, minimum).
Mais dans mon établissement la mise en oeuvre du cadencement unique d’avanciement sera cependant appliquée aux psychologues "comme aux autres professionnels" qui eux ont été revalorisés.
La CAPL n’a d’autre information que celle de l’administration....

Quels recours ?

Logo de Dorlet Sophie
mardi 11 avril 2017 à 14h30 - par  Dorlet Sophie

Bonjour, au CH Valvert Marseille Idem, aucune info, aucune mise en oeuvre... En attente de la publication du décret... ! Pas de date annoncée.

Logo de DOUCHET
samedi 25 mars 2017 à 14h54 - par  DOUCHET

Bonjour, 

Le CH dans lequel je travail n’a toujours pas mis en oeuvre la grille de salaires mis en oeuvre dans le cadre du PPCR, sous prétexte que le texte n’est toujours pas paru au journal officiel. Qu’en est il exactement ? Ont elles été mise en oeuvre dans d’autres établissements ?

Merci de votre réponse.

H.DOUCHET

Psychologue 

Navigation

Articles de la rubrique