La liberté d’expression remise en question lors d’un CA de l’Université à Besançon le 14 février

, par  psycho

Des étudiants Bisontins avaient investi le Conseil d’administration de l’université, simple manifestation pour exprimer un désaccord.
L’événement assez classique, ni chemises arrachées, ni violences , a débouché sur une situation invraisemblable : la police s’introduit sur demande du CA à la présidence pour expulser les étudiants manu militari.

Une vidéo témoigne de cet événement.

La suite dira que certains étudiants sont accusés de "séquestration....", étrange ce climat, les étudiants se mobilisent pour leurs camarades et surtout pour réclamer la liberté d’expression dans un pays démocratique

 

Ils sont devenus les 19 de la St Valentin...Le 14 février dernier, la police nationale intervenait pour arrêter et placer en garde à vue 19 personnes ( 16 étudiants, 1 lycéenne et 2 militants), à la demande de la direction de l’Université de Franche-Comté....
Ils s’opposent à la selection en master... et etaient venu expliquer leur attachement à un enseignement supérieur public, de qualité et ouvert à toutes et tous !
Le témoignage de Pablo... engagé dans cette action


modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves