PROJET DE LOI relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé, (Procédure accélérée) Les psychologues ont des choses à dire et à proposer pour améliorer le service à rendre au public.

, par  psycho , popularité : 2%

Le grand débat accoucherait il d’une souris et serait il un miroir aux alouettes ?

le grand débat n’a pas lieu dans la fonction publique hospitaliére et particuliérement sur la question des psychologues et leur discipline. Encore une fois, c’est le pouvoir médical qui décide pour les autres professions que la leur.

Le débat n’a pas lieu avec les psychologues, on ne leur demande pas leur avis, il n’y a aucune concertation ce qui empéche toutes délibérations sur les questions liées à l’exercice des psychologues et de leur discpline. C’est un psychiatre qui oriente encore la destinée des psychologues et leur statut hospitalier... Ils exercent depuis 40 ans dans les institutions de santé et en libéral avec des effectifs qui ont augmenté notamment en pédopsychiatrie à hauteur des demandes croissantes de soins psychiques.

Les psychologues ont des choses à dire et à proposer pour améliorer le service à rendre au public.
La crise actuelle de société est sans doute présente là aussi, le grans débat a tenté de sonder les doléances des français mais ne serait ce là qu’un miroir aux allouettes ?

Je reprendrai les propos du philosophe, Pierre-Henri Tavoillot "Pour qu’il y ait peuple en démocratie, il faut qu’il y ait des élections, de la délibération, des décisions et de la reddition de comptes".
La loi santé ne sera qu’une décision supplémentaire, au service du pouvoir médicopsychiatrique sans mandat des psychologues pour parler ni décider en leur nom. Ce pouvoir ne devrait il pas rendre des comptes ?
Psychologuesenrésistance.

Sur les psychologues :

 

Propositions d’amendements- Martine WONNER (psychiatre) PJL Santé.

 

6. Sur les psychologues
> Amendement 10
Après l’artcle 6, insérer un nouvel article rédigé comme sult :
« Dans les conditions prévues à l’article 38 de la Constitution, le Gouvernement est autorisé à prendre par ordonnance toute mesure relevant du domaine de loi relatives à l’exercice du statut de la profession de psychologue, visant à :
> Clarifier la nature paramédicale de leur exercice
L’ordonnance est prise dans un délai de douze mois à compter de la publication de la présente loi. Le projet de ratification est déposé devant le Padement dans un délai de trols mois à compter de la publication de l’ordonnance.

7. Sur l’ordonnane du 12 Janvier 2018 relative aux conditions de création et fonctionnement des centres de santé
> Amendement 11
A l’article L6323-1, l’alTnéa 1 est modifié comme suit
Supprimer « sanitaires »
> Amendement 12 (repll amendement 101
A la ffn de l’article L6323-1, modifier comme sult :
Remplacer « associant des professionnels médicaux et des auxiliaires médicaux. » par « association des professionnels médicaux, des auxiliaires médicaux et des psychologues »
> Amendement 13 (repli 121
A la fin de l’article L6323-1, modifier comme suit :
Remplacer « associant des professionnels médicaux et des auxiliaires médicaux. » par « association des professionnels médicaux, des auxiliaires médicaux et d’autres professions, dont la liste est fixée par décret ».
> Amendement 14
A l’article L6323-1-1 :
Après le 1’, Insérer un nouvel alinéa rédigé comme sult :
20 Mener des actions visant à la réhabilitation médico-sociale et psycho-soclale en vue de favoriser l’accès aux droits au logement ou à l’emploi ;
8. Sur h protection de la quali•u des eaux et Pencadrementdes prélèvements d’eau > Amendement 15
A l’article 18
« le 1’ et le 20 du III sont supprimés.

 

 

Psychologues, à vos commentaires.

Publications Derniers articles publiés

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur