COMMUNIQUÉ du S.N.P

14 Avril 2010
lundi 19 avril 2010
popularité : 5%

Mais comment la FFPP peut_elle oser faire une telle opération délétère sur la formation future des psychologues avec si peu de monde derrière elle, ni aucun consensus au niveau de la profession ?
Psychologuesenresitance appelle au rejet de ce projet libéral dans le cadre d’une Europe technocratique.
Non à l’ uniformisation européenne !

La formation universitaire des psychologues ne doit s’inféoder à aucun organisme privé !

Les universitaires enseignants en psychologie reçoivent actuellement une lettre les invitant à soumettre, de manière comparative, le cursus des études de psychologie à ce que ce courrier nomme « programme européen de référence » dont l issue est, le cas échéant, la délivrance d une « accréditation » par le CoFradec Europsy (Comité Français de Certification Europsy).

Cet autoproclamé « programme européen de référence » a été conçu par la Fédération européenne des associations de psychologues (acronyme anglais EFPA), organisation privée de droit belge dont le siège est à Bruxelles. La Fédération française des psychologues et de la psychologie (FFPP) dont émane le CoFradec EuroPsy est une association loi 1901, ne représentant qu une fraction des psychologues français mais prétendant les représenter tous au sein de l’EFPA.

Sans forcément rejeter le système de normes professionnelles auquel les psychologues européens réunis dans un organisme de statut privé réfléchissent, le SNP remarque qu il s agit d une initiative totalement en marge de la directive européenne du 7 septembre 2005 sur les qualifications européennes : EuroPsy se présente comme étant d intérêt public mais l « accréditation EuroPsy » des cursus viendrait en parallèle de l élaboration locale des maquettes de master, de l accréditation AERES ainsi que de toute habilitation ministérielle nationale ou européenne !

L autre versant de cette volonté de gestion de la formation et de la profession par l EFPA-EUROPSY est la mise en place d une « certification » qui vise chaque étudiant et son parcours. Au nom de celle-ci, chaque étudiant devrait se soumettre à une validation par le Cofradec renouvelable tous les 5 ans. Il payerait alors un « droit » pour faire reconnaître un titre qu il a déjà ! Pourquoi promettre une libre circulation européenne qui existe déjà à travers les commissions d équivalence des diplômes étrangers et des accords entre les États ? Cela revient à faire dépendre l ensemble des universitaires, des étudiants et des praticiens de la psychologie d un pseudo « pouvoir professionnel » de nature privée, et qui ne respecte aucun des critères minimum de la démocratie (droits juridiques reconnus et garantis, principes de liberté, d égalité, et élections représentatives). Les principes mis en oeuvre sont simplement ceux de la loi du marché et de la mise en concurrence.

Le SNP exprime les plus grandes réserves sur un projet tendant à instaurer des normes professionnelles de formation privées qui ne sont nullement nécessaires à l’insertion professionnelle des psychologues.

Contacts Presse :

Jacques Borgy Secrétaire général SNP sg-snp@psychologues.org

Patrick-Ange Raoult Secrétaire de la Commission Université snpuniv@psychologues.org

Florence Guettier Agence Ek.lectik 06 33 08 23 54 ek.lectik@club-internet.fr



Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

7 juillet - 400 millions $ par an pour la psychothérapie

400 millions $ par an pour la psychothérapie
samedi 27 juin 2015
par psycho
popularité : 3% (...)

22 janvier 2013 - Le décret du titre de psychothérapeute pour les nuls : une loi d’exception !

Sur le Forum du Manifeste des Psychologues Hospitaliers
un avis argumenté de P (...)

14 décembre 2012 - Pétition initiée par le Collectif des 39

PETITION : Le changement est indispensable en psychiatrie pour une éthique de l’hospitalité (...)

27 janvier 2012 - A diffuser sans modération.

L’intercollège des psychologues d’IDF s’expriment.
Sur le forum du manifeste des psychologues (...)

24 novembre 2011 - Agnès : peut-on se fier aux expertises psychiatriques ?

Par Alexandra Guillet , le 23 novembre 2011 à 19h00 , mis à jour