Ouvrage:Le psychologue en service de psychiatrie ; le psychologue en service de médecine.

, popularité : 5%

Le psychologue en service de psychiatrie.

La substitution de la psychiatrie par la santé mentale a modifi é la place des psychologues dans les institutions du champ de la santé mentale. Les psychologues cliniciens occupent désormais une position déterminante dans les institutions du soin psychique. Ils s’adonnent à la clinique, reçoivent les patients quelles que soient les formes du malaise : anorexie, dépression, angoisse, passage à l’acte suicidaire, addiction, errance, traumatisme, démence, maladie d’Alzheimer, etc. Comment comprendre cette évolution ? Qu’apporte la présence d’un psychologue clinicien à l’institution dans laquelle il exerce et au patient qu’il rencontre ? Cet ouvrage montre très concrètement comment interviennent les psychologues exerçant en psychiatrie de l’adulte, en psychiatrie infanto-juvénile et dans des services de psychiatrie spécialisés (cellule d’urgence médico-psychologique, personnes âgées, SMPR, alcoologie, etc.). À l’approche collectiviste, le psychologue freudien oppose prise en compte de la singularité et politique du symptôme. Ainsi sont abordés l’accueil de la parole du patient, le repérage du déclenchement et de la fonction du symptôme dans l’économie pulsionnelle, le soutien du patient dans la mise en œuvre de solutions symptomatiques à même de rendre sa vie et celle de son entourage plus supportables, la fonction de l’institution pour le patient, l’ouverture auprès des équipes de soins d’un espace permettant d’élaborer la clinique.

Cet ouvrage s’adresse à tous les professionnels et étudiants du champ « psy » qui souhaitent se former à la clinique. Un ouvrage qui donne ses lettres de noblesse au savoir de l’inconscient et à la clinique dans le champ psychiatrique

En vente en librairie et sur www.elsevier-masson.fr/livre...

Le psychologue en service de médecine

Qu’en est-il de la place et du rôle des psychologues cliniciens à l’hôpital général ? Malgré une présence grandissante à l’hôpital, la multiplication des spécialisations en psychologie, la diversité des orientations théoriques et le polymorphisme des pratiques de terrain rendent la spécifi cité professionnelle des psychologues diffi cilement perceptible. Pourtant, la dimension centrale du corps et de ses manifestations – corps souffrant, corps malade, corps désirant – légitime la présence des spécialistes de l’écoute et de la parole en ce lieu. Quel est l’enjeu de leur présence à l’hôpital ? Que peut-on attendre de ces professionnels ? Sur quoi l’acte clinique se fonde-t-il ? Des psychologues exerçant dans différents services de médecine rendent compte du quotidien de leur pratique : la diversité des demandes qui leur sont adressées, l’importance du diagnostic différentiel, le cadre fl uctuant de leur pratique, les modalités diverses de mise en œuvre du dispositif de parole, leur souci de collaboration avec les acteurs du soin. Au fi l de la lecture, et au-delà des aspects pratiques, le lecteur prend la mesure de la dimension éthique qui oriente la pratique du psychologue clinicien lorsqu’il fait sien l’apport de la psychanalyse. Elle consiste à soutenir la particularité d’une position subjective afi n de garantir la présence de l’inconscient dans le discours hospitalier courant.

Navigation

AgendaTous les événements

octobre 2018 :

Rien pour ce mois

septembre 2018 | novembre 2018

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur