De STOP DSM à POST DSM

, popularité : 5%


Il y a 4 ans nous appelions à en finir avec le carcan du DSM et à son boycott.
Nos critiques concernaient l’hégémonie de ce système unique, l’illusion de scientificité sur laquelle il repose, les scandaleux conflits d’intérêts, la régression de la pensée et l’appauvrissement de la clinique qu’il génère, sur fond de croyances et de préjugés moraux débouchant sur une nouvelle normativité sociale et comportementale qui touche tout le monde et spécialement les enfants.
Aujourd’hui si le DSM, un an après la publication de sa version 5, n’est pas mort, son projet de réduire la psychiatrie à une langue universelle standardisée et formatée est caduc et de nombreuses critiques argumentées s’ajoutent aux nôtres de toute part dans le monde, provenant :

 

- des usagers de la psychiatrie, qui constatent les limites et dangers de son emprise et interrogent le service rendu par les pratiques qui s’y réfèrent en santé mentale
- des responsables politiques qui s’intéressent aux politiques de santé publique et à leurs coûts
- des chercheurs et par les étudiants qui questionnent sa validité clinique et sa scientificité
- Enfin, le DSM est jugé inadéquat par les tenants de la neurologie des fonctionnements mentaux tel le NIMH qui ne souhaite plus s’y référer.
Lire la suite ...

Navigation

AgendaTous les événements

décembre 2018 :

Rien pour ce mois

novembre 2018 | janvier 2019

Publications Derniers articles publiés

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur