Freud : le symptôme

À la Maison des associations, 1 place des Orphelins à Strasbourg
Entrée libre

Mardi 16 décembre 2014 à 20h30

Thierry Nussberger

(membre de l’ACF-Est, Metz)

Quel était l’enjeu pour Freud dans « l’homme Moïse et le monothéisme » ? De démontrer que Moïse était en fait égyptien et qu’il transmettait la religion « monothéiste » d’Akhenaton ? Quel intérêt avait-il de s’appuyer sur la thèse de Sellin concernant un supposé assassinat de Moïse ? Quel est l’enjeu pour Lacan en mars et avril 1970 de revenir aussi longuement sur cette question* et notamment sur l’aberration de la thèse de Sellin ? Ne pourrait-on pas y voir à l’horizon se profiler, se dessiner, s’ouvrir le passage, non pas de la Mer Rouge, mais celui du symptôme au sinthome ?
Ce mardi 16 décembre nous resterons sur la rive du symptôme. La lecture des « complexes familiaux dans la formation de l’individu »** que Lacan rédigea en 1938 nous servira de guide pour saisir comment la définition du symptôme est intrinsèquement liée à la figure/imago du père, à son destin et donc à celui de la psychanalyse.
* L’envers de la psychanalyse chapitres 8 et 9 – Seuil.
** Autres écrits – Seuil.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.