Revalorisation salariale des psychologues 14e législature

, par  psycho , popularité : 4%

Question écrite n° 21216 de Mme Laurence Cohen (Val-de-Marne - Communiste républicain et citoyen)
publiée dans le JO Sénat du 14/04/2016 - page 1548
Mme Laurence Cohen attire l’attention de Mme la ministre de la fonction publique sur les conditions d’exercice des psychologues, que ce soit au sein des hôpitaux ou des collectivités.
En effet, les salaires des psychologues sont bien souvent inférieurs au niveau de qualifications et aux responsabilités qui sont les leurs, d’autant plus que ces salaires n’ont pas été revalorisés depuis des années.
À ces bas salaires, s’ajoute un recours important aux contrats à durée dérerminée, aux temps partiels, ce qui entraîne des situations de précarité dans une profession exercée très majoritairement par des femmes.
Le protocole « Parcours professionnels, carrière, rémunération » (PPCR) mis en œuvre par le Gouvernement malgré le rejet des principales organisations syndicales, ne constitue pas une avancée : par exemple, la légère évolution annoncée du point d’indice ne contribuera pas à contrebalancer une perte salariale subie depuis des années. Pire, en incluant la prime dans le salaire mensuel, certains psychologues risquent de voir encore leur salaire baisser.

Elle interroge le Gouvernement pour savoir quelles actions il compte entreprendre pour appliquer une véritable revalorisation salariale en faveur des psychologues, tenant compte de leurs qualifications et de leurs missions.

En attente de réponse du Ministère de la fonction publique.

Navigation

AgendaTous les événements

Publications Derniers articles publiés

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves