PROPOSITION DE RÉSOLUTION invitant le Gouvernement à promouvoir une prise en charge de l’autisme basée sur les recommandations de la Haute Autorité de santé,

Il me semble important de de prendre connaissance de l’existence d’un projet de loi avancé par une centaine de députés visant explicitement à se conformer aux prescriptions de la HAS concernant la prise en charge de l’autisme, et donc d’en finir avec la psychanalyse.
Je joins le courriel que j’ai adressé à Patrick Landman qui a fait circuler le projet de loi pour information


La question qui se pose maintenant de façon explicite, c’est comment réagir ?
Sans doute en réunissant tous ceux qui veulent pouvoir continuer à soutenir l’existence d’une vie psychique, de l’inconscient freudien.
Comment peser dans les débats qui vont venir dans cette année électorale, et qui rejoignent plusieurs autres discours ou dispositifs : rapport Laforcade, mise en place des GHT, plan autisme etc ?...,
Il faudrait analyser ces discours destructeurs, mais surtout construire ensemble une réponse autre que purement défensive.
Peut-être en insistant avec d’autres que des analystes sur l’importance de la complexité de la vie psychique ?
Et la fausseté des promesses des neurosciences comme des TCC, plus généralement du réductionnisme des approches, et de la croyance en une instrumentalisation du psychisme humain
Amicalement
Patrick Chemla

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.