Mise en place d’un forfait de prise en charge des traumatismes psychiques résultant de l’acte de terrorisme auprès d’un psychiatre

ou d’un psychologue

.