Mise en place d’un forfait de prise en charge des traumatismes psychiques résultant de l’acte de terrorisme auprès d’un psychiatre

ou d’un psychologue

.

La colère des psychiatres devraient redoubler d’intensité dans " une réaction défensive face à la perte éventuelle d’un monopole médical dans un domaine qui n’est au demeurant pas le sien, celui de la psychologie ?"comme le dit la CGT.
Psychologuesenresistance.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.