Rassemblement pour une approche des autismes humaniste et plurielle

mardi 29 novembre 2016
par  psycho
popularité : 3%

Présentation de l’association


 A l’issue d’un colloque international à Evian le 19 septembre 2014, qui a réuni près de 400 participants de toutes les régions de France, de Belgique et de Suisse Romande, les associations de parents d’enfants autistes « Autisme Liberté », « la Main à l’Oreille » et « Pélagie » ont décidé de s’unir en un vaste rassemblement de parents et d’amis de personnes autistes soucieux d’offrir à leurs enfants tous les apports des différents champs de connaissance. Pour nous les personnes que nous accompagnons dans leurs destinées singulières ne peuvent en aucun cas se résumer à un amas de molécules génétiquement prédéterminées, des ensembles de neurones plus ou bien connectés ou des dosages hormonaux plus ou moins bien régulés. Quelle que soit l’origine de leurs difficultés ils sont avant tout des êtres humains qui ont à se construire en fonction de ce que la nature leur a donné et de l’environnement qu’ils ont trouvé. Et le respect élémentaire des êtres qui nous sont chers passe par la reconnaissance de leur vie psychique, émotionnelle, affective et sexuelle.

 Le RAAHP, qui prône un abord humaniste et pluriel des autismes, représente de plus en plus de familles, d’associations et d’institutions lasses des querelles stériles et sceptiques envers les annonces tonitruantes de découvertes majeures ou de méthodes miracles. Nous plaçons les questions d’éthique, la bientraitance, le respect de la singularité de chacun avant toute promesse d’une efficacité qui n’a pas fait ses preuves. Nous considérons les professionnels qui prennent soin de nos enfants comme des partenaires et non comme de simples exécutants d’orientations que nous serions seuls habilités à déterminer. Nous souhaitons établir un dialogue constructif avec les pouvoirs publics pour faire en sorte qu’aucune famille ne soit abandonnée après l’annonce du diagnostic et qu’aucune personne autiste ne reste sans solution. Car ce qui manque le plus cruellement, ce sont les structures d’accueil et l’inclusion scolaire chaque fois qu’elle est profitable à un enfant.

 Il nous semble impensable, ne serait-ce qu’en raison de l’extension actuelle des troubles du spectre autistique, qu’il existe une origine unique pour toutes les formes d’autisme et qu’une méthode unique puisse être bénéfique à tous. Nous nous trompons peut-être mais notre approche de ces questions si complexes n’est pas moins légitime que les autres. Aussi sommes-nous très surpris de la fin de non-recevoir à toutes nos demandes de participation aux instances nationales de concertation sur la politique de l’autisme en France.

 Le pluralisme est pourtant une des conditions nécessaires à la vie démocratique. L’esprit critique est au fondement de toute découverte et de tout progrès. Il nous faut aujourd’hui ouvrir une brèche dans le mur de certitudes derrière lequel on enferme les personnes autistes et les professionnels. Mais pour faire ainsi rejaillir un peu de lumière dans ce monde qui tend naturellement au repli sur soi le rassemblement de tous les esprits libres est indispensable.

 Patrick Sadoun
 Président du RAAHP
​ 




Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

7 juillet - 400 millions $ par an pour la psychothérapie

400 millions $ par an pour la psychothérapie
samedi 27 juin 2015
par psycho
popularité : 3% (...)

22 janvier 2013 - Le décret du titre de psychothérapeute pour les nuls : une loi d’exception !

Sur le Forum du Manifeste des Psychologues Hospitaliers
un avis argumenté de P (...)

14 décembre 2012 - Pétition initiée par le Collectif des 39

PETITION : Le changement est indispensable en psychiatrie pour une éthique de l’hospitalité (...)

27 janvier 2012 - A diffuser sans modération.

L’intercollège des psychologues d’IDF s’expriment.
Sur le forum du manifeste des psychologues (...)

24 novembre 2011 - Agnès : peut-on se fier aux expertises psychiatriques ?

Par Alexandra Guillet , le 23 novembre 2011 à 19h00 , mis à jour