Questionnement à propos des incidences de l’article 52...

, popularité : 3%

Besançon, 13 Juillet 2009.

Monsieur Le Secrétaire Général, Cher collègue,

Notre analyse de la situation des psychologues en inter-collèges de région Franche-Comté nous amène aux conclusions et questions suivantes :

Le S.N. P. - comme il est rappelé en quatrième de couverture de Psychologues et Psychologie de Juin – entend défendre un titre unique. Or l’avènement du psychothérapeute, lequel sera plus titré que le simple psychologue crée un sur-titre pour un professionnel qui relève de la logique médicale (psychothérapie sur ordonnance du médecin) et échappe de fait au champ de la stricte psychologie. Selon vous, ces psychologues-psychothérapeutes seront-ils hors champs des missions de défense du syndicat ?

Devant cette entreprise de type OPA sur la psychologie par la médecine où les psychologues devront faire allégeance aux médecins prescripteurs, quelle(s) position(s) pensez-vous tenir et, le cas échéant quelles actions le syndicat envisage- t -il de déclencher pour la défense du statut de cadre concepteur du psychologue ?

Le S.N.P. prévoit – il de demander à tous les psychologues de la Fonction Publique Hospitalière un boycott général de la demande du titre de psychothérapeute ?

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions de recevoir, Monsieur Le Secrétaire National, cher collègue, l’expression de nos cordiales salutations.

Pour l’inter-collège des Psychologues de Franche-Comté,

Aurore Gribos, Jean-Paul Aubel, Paul Boissenin. Madame, Monsieur, Chers collègues,

Notre analyse de la situation des psychologues en inter-collèges de région Franche-Comté nous amène aux conclusions et questions suivantes :

La F.F.P.P. - comme vous le rappelez régulièrement - entend défendre la profession et sa discipline. Or l’avènement du psychothérapeute, lequel sera plus titré que le simple psychologue crée un sur-titre pour un professionnel qui relève de la logique médicale (psychothérapie sur ordonnance du médecin) et échappe de fait au champ de la stricte psychologie. Selon vous, ces psychologues-psychothérapeutes seront-ils hors champs des missions de référence de la F.F.P.P. ?

Devant cette entreprise de type OPA sur la psychologie par la médecine où les psychologues devront faire allégeance aux médecins prescripteurs, quelle(s) position(s) pensez-vous tenir et, le cas échéant quelles actions la F.F.P.P. envisage- t -elle de déclencher pour la défense du statut de cadre concepteur du psychologue ?

Prévoyez – vous de demander à tous les psychologues de la Fonction Publique Hospitalière un boycott général de la demande du titre de psychothérapeute ?

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions de recevoir, Madame,Monsieur, chers collègues, l’expression de nos cordiales salutations.

Pour l’inter-collège des Psychologues de Franche-Comté,

Aurore Gribos, Jean-Paul Aubel, Paul Boissenin

Navigation

AgendaTous les événements

octobre 2018 :

Rien pour ce mois

septembre 2018 | novembre 2018

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur