Exposé de G Fourcher au colloque : La distinction normal / pathologique est-elle pertinente pour le psychologue ? - commentaires