(RECOURS REJETÉ)...et maintenant ! Nous n'avons pas vraiment le choix sinon celui de relever la tête. - commentaires (RECOURS REJETÉ)...contentieux du Conseil d'Etat, présentés pour le SYNDICAT NATIONAL DES PSYCHOLOGUES, dont le siège est au 40 rue Pascal Porte G à Paris (75013), la FEDERATION FRANCAISE DES PSYCHOLOGUES ET DE PSYCHOLOGIE, la SOCIETE FRANCAISE DE PSYCHOLOGIE, dont le ...ET DE RECHERCHE EN PSYCHOPATHOLOGIE ; le SYNDICAT NATIONAL DES PSYCHOLOGUES et autres demandent au Conseil d'Etat 2011-11-20T10:33:57Z https://www.psychologuesenresistance.org/spip.php?article450#comment308 2011-11-20T10:33:57Z <p>Si on veut sauver le métier de psychologue (même à l'hôpital) ne pas penser qu'aux cliniciens....</p> <p>Pour moi avoir une vision politique de la question pour sauver le métier de psychologue (déjà unifié par le titre) c'est sauver l'exercice de la psychologie... pratiquée par toutes les branches de la Psychologie.</p> <p>J'ai déjà démontré (depuis 1983) qu'à l'hôpital pouvaient exercer : des psychologues cliniciens (spécialisés en gérontologie, enfants et adolescents, adultes, soins palliatifs, dynamique de groupe, etc.), des psychologues du travail (spécialisés en ergonomie, par exemple), des neuropsychologues, des chercheurs en Psychologie (en lien avec des organismes de recherches), etc.</p> (RECOURS REJETÉ)...contentieux du Conseil d'Etat, présentés pour le SYNDICAT NATIONAL DES PSYCHOLOGUES, dont le siège est au 40 rue Pascal Porte G à Paris (75013), la FEDERATION FRANCAISE DES PSYCHOLOGUES ET DE PSYCHOLOGIE, la SOCIETE FRANCAISE DE PSYCHOLOGIE, dont le ...ET DE RECHERCHE EN PSYCHOPATHOLOGIE ; le SYNDICAT NATIONAL DES PSYCHOLOGUES et autres demandent au Conseil d'Etat 2011-11-11T21:34:04Z https://www.psychologuesenresistance.org/spip.php?article450#comment307 2011-11-11T21:34:04Z <p>Tout cela était prévisible.<br class="autobr" /> Le résultat de tout cela est que d'une part cela humilie les psychologues "dindons de la farce " comme le dit M N Godet, mais surtout cela a fait perdre du temps sur la véritable lutte qu'il y a à mener : abroger cet article qui crée un nouveau métier et tout remettre sur le métier pour renforcer les formations des prétendants à l'exercice des psychothérapies afin de protéger le public des méfaits de professionnels sous formés aux psychothérapies et incompétents diplômés d'état que seront les psychothérapeutes à la sauce Accoyer,...</p> <p>avis à tous ceux que cela intéresse de travailler à définir un projet politique autour du métier dans le respect de nos racines , les sciences humaines et la psychanalyse pour répondre à un public en demande de soins psychiques non médicaux. Contact : manifestepsy@gmail.com.</p> <p>J P A</p>