Enfin un conseiller en charge du dossier des psychologues au cabinet de la Ministre de la santé et des sports

Le 19 avril 2010 à 11:08, par kadija TURKI En réponse à : Enfin un conseiller en charge du dossier des psychologues au cabinet de la Ministre de la santé et des sports

Y en a marre !

De ces instances représentatives de notre profession qui ne sont jamais d’accord... et qui conduisent plus à une dévaluation de notre noble profession qu’à une construction.

De notre cursus de formation inadaptée à la réalité de terrain, quand je reçois des stagiares en master2 de psychologie clinique qui n’ont jamais fait passé un entretien clinique cela m’agace. La psychologie clinique n’est pas que de la littérature, c’est un art de l’observation et de l’écoute qui s’acquiert sur le terrain.

De notre rémunération, un BAC +5 à moins de 1500euros par mois à l’hôpital.

Des attaques administratives sur notre statut dernièrement le temps FIR.

De ce manque de corps de la profession.

De etc... et la liste est longue...

Et c’est là où je rejoins M. AUBEL et si les 7500 psychologues hospitaliers se rassemblaient enfin. On a des collèges dans nos hôpitaux pour dialoguer avec les directions, alors peut être on devrait créer un grand collège des psychologues hospitaliers de france, pour dialoguer, faire pression, resister, agir au niveau ministeriel. Bougeons nous, où il sera trop tard.

M. Damien DUJAUD, psychologue FPH

Publications Derniers articles publiés

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur