Le Collectif des Psychologues Hospitaliers à l’origine du Manifeste des Psychologues Hospitaliers, à ce jour signé par 1900 psychologues appelle tous les psychologues, le 18 mai 2011 à exprimer leur total désaccord avec la manière dont sont traités les psychologues en leur ensemble

jeudi 12 mai 2011
popularité : 3%

Travail d’explication aux élus , aux directeurs d’ARS , le collectif des psychologues hospitaliers veut faire connaitre l’ "existant de leurs responsabilités et leurs activités notamment , les psychothérapies".
psychologuesenresistance.

Le Collectif des Psychologues Hospitaliers

à l’origine du Manifeste des Psychologues Hospitaliers, à ce jour signé par 1900 psychologues appelle tous les psychologues, le 18 mai 2011 à exprimer leur total désaccord avec la manière dont sont traités les psychologues en leur ensemble, en demandant

 :

● L’abandon pur et simple de l’article 52 créant ce nouveau titre de psychothérapeute et le décret 2010-534 du 20/05/2010 qui constituent en réalité une attaque contre la profession et la pratique des psychologues.

Celui-ci déqualifie gravement les psychologues et leur titre professionnel alors que nous sommes la profession qui exerce en première ligne la psychothérapie, depuis des décennies pour certains, et qu’il en va de notre mission dans les établissements de santé.

● Une formalisation officielle et institutionnelle de ce que la réalité du terrain commande en termes de psychothérapie

. Les nouvelles dispositions introduites par ce décret jettent la confusion en ignorant que ce sont les psychologues qui assurent la grande majorité des soins psychiques, que leurs soins sont d’une utilité sociale reconnue et plébiscitée par le public, par les concepteurs des dispositifs de soins dans les institutions et apparaissent régulièrement dans les diverses recommandations de l’HAS. Ces dispositions ignorent aussi complètement les efforts de formation post-universitaire poursuivie par les psychologues tout au long de leur carrière, le plus souvent sur leur temps personnel et à leur frais, pour offrir un service de qualité (alors que nos salaires n’ont jamais été revalorisés). Ces dispositions ignorent aussi complètement les nombreuses responsabilités prises depuis quelques décennies déjà dans les établissements de santé et particulièrement en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent. Enfin, ces dispositions aboutissent à entraîner la disparition du métier de psychologue actuel des établissements de santé, pour favoriser l’entrée d’un nouveau métier, psychothérapeute, construit sur une logique médicale, conséquence d’une déqualification du métier de psychologue. JPA, GB, RM, CN,PB

Pour ces motifs, Le Collectif des Psychologues Hospitaliers appelle tous les psychologues à soutenir le travail d’explication aux élus et aux directeurs des ARS sur notre devenir remis en cause gravement, en étant présents le 18 mai 2011 à Paris devant l’Assemblée Nationale et dans chaque région devant les ARS


Commentaires

Logo de J P Aubel
samedi 14 mai 2011 à 08h52 - par  J P Aubel

le collectif continue son travail d’explication auprès des élus et medias et appelle donc les signataires à soutenir cela et à faire de même pour dire non au titre de psychothérapeute et ce qu’il génère mais nous ne nous associons pas à la ffpp, cgt ou snp qui protestent contre le titre et qui le défendent.
Nous avons pour ce 18 mai pris des RDV auprès d’élus de premier plan et médias.

Comment ont ils pu se laisser enfermer dans un tel piège tendu par la DGS ?

Le collectif continue son travail et nous nous organiserons dans les prochaines semaines pour penser notre avenir et l’utilité sociale que le public nous a déjà conférée.
J P Aubel corédacteur du manifeste des psychologues hospitaliers

Logo de f l
vendredi 13 mai 2011 à 23h48 - par  f l

Mouai...je m’interroge pourtant s’il n’y a pas pour le collectif un risque de confusion des genres. Une confusion des genres dans le sens où je ne perçois pas bien l’intérêt de manifester avec des syndicats —cgt, snp en tête — et ffpp qui appelent à manifester contre le titre de psychothérapeute alors qu’en même temps, les mêmes poussent (avec pression ) les psychologues à faire la demande du titre auprès des ars.

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

22 janvier 2013 - Le décret du titre de psychothérapeute pour les nuls : une loi d’exception !

Sur le Forum du Manifeste des Psychologues Hospitaliers
un avis argumenté de P (...)

14 décembre 2012 - Pétition initiée par le Collectif des 39

PETITION : Le changement est indispensable en psychiatrie pour une éthique de l’hospitalité (...)

27 janvier 2012 - A diffuser sans modération.

L’intercollège des psychologues d’IDF s’expriment.
Sur le forum du manifeste des psychologues (...)

24 novembre 2011 - Agnès : peut-on se fier aux expertises psychiatriques ?

Par Alexandra Guillet , le 23 novembre 2011 à 19h00 , mis à jour

18 septembre 2011 - Suite du décret sur le titre de psychothérapeute par le SNP

Sur le site du SNP